Weeds, 6x02 : Felling And Swamping

Publié le par bouillon-de-chroniques.over-blog.com

weeds6 key art 800x600

 

Rappel des épisodes précédents : Shane tuait Pilar à coup de maillet et Nancy se retrouvait une nouvelle fois dans l’obligation de fuir. Good Bye Tijuana, bonjour la fuite.

 

La sixième saison de Weeds est désormais lancée et si elle s’avère pour l’instant intelligente, maîtrisée et bien écrite, elle a à l’évidence un problème de rythme et d’efficacité.

Le problème principal de cet épisode l’illustre bien, le road trip s’étalant presque sur la totalité de l’épisode. Les scènes dans la voiture des Botwin m’ont un peu gêné. L’image n’était pas léchée comme à l’accoutumée, et apparemment Showtime aussi a été touché par la crise. Quitte à proposer une pub géante pour Coca Cola sur un panneau publicitaire de l’autoroute ?

Ca m’a fait penser aux scènes de la dispensable sitcom Carpoolers, proposée par ABC à l’automne 2007. La première partie de l’épisode nous propose ainsi de suivre la famille Botwin dans sa fuite, s’arrêtant au supermarché du coin pour faire ses courses, ou sur une aire de route pour que Nancy puisse mettre une fessée à Shane.
L’ensemble est mal gérer, mais les dialogues font mouches et sont toujours excellents. La scène de la fessée met tout le paradoxe de Nancy en évidence : Elle a beau faire la moral à Shane, elle approuve son geste parce qu’il l’a ainsi débarrassé d’une sérieuse ennemie. Mary-Louise Parker était parfaite, mais faut-il le rappeler une nouvelle fois ? Elle mériterait un Emmy à chaque apparition et est pour moi ce qui se fait de mieux à la télévision américaine. L’évolution de Shane me bluffe également : Il passe du petit garçon foufou mais adorable que l’on a connu à un pur monstre, sans remords. Nancy a semble –t-il tout raté le concernant et la morale est assez terrible.

 

L’épisode reprend du poil de la bête avec ce qui reste sa meilleure scène de l’épisode. Hunter Parrish y est d’ailleurs bluffant lui aussi. Silas refuse de suivre sa mère dans sa fuite et on le comprend, il n’a rien à voir avec le geste de Shane et ne veut pas sacrifier sa vie une nouvelle fois. Nancy lui propose alors de quitter la voiture, sur le bord de l’autoroute. Très dur. Silas choisit de suivre sa famille, s’il aura été plus marquant de le voir quitter sa mère comme ça, la série ne pouvait évidemment pas se priver d’un nouveau personnage.


On entre avec cette scène dans le vif du sujet, la série se dirige vers le Canada où ils vont se réinventer une vie. Fini les Botwin, place aux Newman. Nancy s’offre même une nouvelle perruque qui la rend encore plus belle. Et s’appelle désormais Nathalie. Le virage à 180 degrés est bien en cours de route.

On se concentre ensuite sur l’obtention de nouveaux papiers, ce qui nous offre une nouvelle bonne scène dans une banlieue proprette. L’entreprise familiale entre la mère et le fils qui font du trafic de papiers, c’était à mourir de rire.

 

Bilan : J’ai bien aimé l’épisode malgré une première partie dans le van qui souffrait du cloisonnement de l’endroit. C’est peut-être con, mais sur 25 Minutes d’épisode, ça marque.

Heureusement, la saison se met en marche par la suite, et les thématiques sont désormais lancées. Les Botwin vont devoir se réinventer en Newman. On peut déjà imaginer la suite : Nancy et Andy seront un couple marié malgré eux et cette expérience va certainement les rapprocher, jusqu’à ce qu’Esteban retrouve la petite famille et que Shane en prenne pour son grade.

Si comme les rumeurs du départ de Mary-Louise Parker se confirme et que la saison 6 se révèle être la dernière, je verrais bien une mort de Shane pour terminer la série. En tout cas, ça va forcément se terminer dans la douleur cette histoire et j’espère que les scénaristes vont jouer sur cette pression autour de Shane et de la fuite de la famille : Ils sont forcément pourchassés.

Bref, un épisode bon dans sa globalité, avec quelques très bonnes scènes, une direction donnée. Pour l’instant, la saison tient ses promesses, malgré quelques hésitations héritées des saisons précédentes (absence de Celia qui se ressent et pour l’épisode précédent, la storyline avec Audra).

Publié dans Weeds

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article